Nos Activités

Nous sommes enfin de retour en personne.

Après une longue absence due au Covid-19, la Fondation Dr Ghoulem Berrah a tenu une réunion le 3 décembre avec le groupe de jeunes de l’église catholique St. Joseph Miami Beach présidée par Mme Marguerite Berrah.

Tous les adolescents ont été réceptifs au message véhiculé par la Fondation Dr Ghoulem Berrah, un appel au respect et à la compréhension entre adolescents de confessions différentes.

Ils ont tous hâte de rencontrer leurs homologues juifs et musulmans lors du prochain événement de la fondation prévu en janvier 2022.

Les retrouvailles se sont terminées par deux belles prières exécutées par Miguel et Ronald. Ils ont exprimé leur gratitude pour avoir appris les objectifs de paix de la fondation.

Rencontre à la Fondation Dr Ghoulem Berrah

Rencontre d’un groupe d’adolescents de différentes fois. En droite ligne avec l’esprit du Dr Ghoulem Berrah qui émit ses paroles avisées.

« Les enfants sont le futur du monde j’ai toujours cru en leur potentiel et sans l’ombre d’un doute j’ai confiance en la capacité de nos enfants de transformer notre monde en un monde meilleur.»

Un groupe d’adolescents des fois hébraïque, islamique et chrétienne participèrent de façon enjouée à une rencontre informelle qui se tint  au siège de Dr. Berrah Foundation.

La rencontre fut suivie d’un déjeuner offert par Madame Marguerite Berrah présidente de la fondation.

Tous les jeunes adhérèrent  à l’idée que construire la paix était une nécessité impérative et s’engagèrent à être des artisans de paix.

Un fait édifiant fut sans aucun doute la manière dont ils embrassaient leur foi.

Amira, une jeune musulmane affirmait que porter un foulard était sa manière de professer sa foi islamique, tandisque Sahid  déployait sa longue chevelure

Ellis un adolescent juif exhibait sa kippah et déclara qu’elle était un rappel de sa connection avec le Tout Puissant. Alan un autre adolescent de confession juive n’avait rien sur la tête.

Jebreel arborait sa gandoura avec un tarbouche sur la tête et affirmait qu’il voulait être reconnu en tant que musulman tandisque Muhammed portait une chemise assortie d’une cravate.

Les jeunes chrétiens étaient également très fiers de leur foi.

Tous étaient très contents de converser entre eux et réalisèrent combien ils avaient en commun. À la fin de la rencontre Ils arboraient tous un sourire comblé .

Ils avaient saisi l’importance de respecter la foi des uns et des autres comme un moyen de construire la paix.

UNE NOUVELLE RENCONTRE AVEC LES JEUNES ÉTAIT PRÉVUE POUR LES VACANCES DE PRINTEMPS.

ELLE A Dû ÊTRE ANNULÉE À CAUSE DES CIRCONSTANCES DÉLICATES INDUITES PAR COVID-19.

NOUS LES REPRENDRONS DANS DES CONDITIONS OPTIMALES.

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close